Podcasts sur l'histoire

Nereus I ScStr - Histoire

Nereus I ScStr - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Nérée
(ScStr : t. 1 244 ; né. 34'6", dr. 13'9", dph. 20'8", s. 11 k. ; cpl. lt',4 ; a. 1100-pdr. Pr, 2 30 livres, 6 32 livres, 2 12 livres)

Le premier Nereus, un vapeur à vis construit à New York en 1863, fut acheté par la Marine à William P. Williams le 5 octobre 1863 ; et commandé au New York Navy Yard le 19 avril 1864, Comdr. J. C. Howell aux commandes.

Le bateau à vapeur gréé en goélette a rejoint l'escadron de blocage de l'Atlantique Nord à son arrivée à Hampton Roads le 28 avril. Elle a été assignée à la station critique de New Inlet dans le blocus de Wilmington, N. Elle a continué à aider à sceller cet important port Confédéré jusqu'à ce qu'elle se mette en route pour le Nord le 17 août.

Nereas est arrivé à New York deux jours plus tard pour des réparations. A cette époque, le croiseur confédéré Tallahassee alarmait le Nord par le succès saisissant de ses opérations contre la navigation maritime de l'Union. Le Nereus quitta New York le 3 septembre à bord du vapeur S. S. North Star jusqu'à Aspinwall avec une cargaison à transporter par voie terrestre à travers l'isthme de Panama en route vers la Californie. Elle est retournée à New York le 26, pour des réparations en retard.

De retour au top, Nereus quitta New York en escortant Dictator jusqu'à Hampton Roads. De Norfolk, il remorqua le moniteur Saugus jusqu'à Wilmington pour l'attaque de Fort Fisher. En arrivant le matin de Noël, Nereus se joint au bombardement des ouvrages confédérés et soutient l'attaque amphibie avortée jusqu'à ce que les dernières troupes de l'Union se soient réembarquées.

Nereus resta dans les eaux de la Caroline du Nord jusqu'à ce que le contre-amiral Porter lance son attaque contre Fort Fisher le 13 janvier. Au cours de la lutte de trois jours, un exemple élassique de l'ordination de l'armée à la marine, des soldats, des marins et des marines de l'Union, soutenus par le feu mortel des navires de guerre de Porter, a envahi les défenses de Wilmington, fermant le port maritime confédéré vital.

Le 17 janvier, le Nereus a commencé à remorquer le moniteur Mahopacto Charleston pour les opérations finales contre le port maritime solidement défendu qui avait été témoin de l'ouverture des hostilités près de quatre ans auparavant. Nereus s'est ensuite rendu à Beaufort pour des magasins et des réserves avant de se diriger vers les Bahamas pour une croisière près du passage de Mayaguana cherchant à capturer le confédéré Gruiser Shenandoah qui s'attaquait toujours aux navires marchands du Nord. Elle est restée dans les Caraïbes jusqu'à ce qu'elle navigue vers le nord le 11 avril, via Key West. Il est arrivé à New York le 7 mai et a été désarmé là-bas le 15 et a été vendu aux enchères publiques à James Hooper. Rebaptisé Somerset le 28 septembre 1865, le vapeur est resté en service marchand jusqu'en 1881.


Essai sur l'histoire du voyage de Nereus

La solution était de voir l'aventure folle jusqu'au bout.

Quelques minutes après être entré dans l'abîme, la lumière du jour avait complètement disparu,

les laissant dans l'obscurité totale. Les hommes étaient pétrifiés par cette étape et le

la seule pensée qui les gardait sains d'esprit était que tôt ou tard - de préférence plus tôt

le tuyau d'air manquerait de longueur et ils seraient hissés vers le

surface. Ils ne se souciaient plus qu'ils serviraient alors leur exécution

phrase - une brève rencontre avec une hache serait de loin préférable à cette

descente dans des zones qui n'avaient jamais été baignées par la lumière du soleil. Temps

passé, cela aurait pu être des secondes, des heures ou même des années, car dans ce silence

vide de déesse, le temps n'existait pas. Et pourtant la descente continuait. Les deux hommes

étaient au-delà de la panique maintenant et se tenaient juste devant les hublots, engourdis par l'horreur.

Et devant leurs regards figés, l'obscurité s'estompa tandis que des lumières lointaines apparaissaient.

Au fur et à mesure que les lumières approchaient de la capsule, leur forme devenait plus claire. En premier

coup d'œil, ils semblaient être des fantômes - des esprits giwing des profondeurs, mais comme ils

se rapprochait, la vérité était révélatrice. C'étaient des créatures aussi étranges et

merveilleux comme tout ce que n'importe quel conteur avait jamais conçu dans leur

fantasmes les plus fous. Il y avait de longues créatures serpentines avec des rasoirs

mâchoires et étoiles sur toute leur longueur, il y en avait d'autres qui étaient larges et plats

avec des lanternes suspendues comme des leurres à leur tête. Il a grandi ce qui semblait

être des arbres sur les flancs des rochers escarpés, leurs branches ornées de

fruits phosphorés. D'autres formes, plus étranges encore, existaient également. Certains étaient

minuscules, un peu plus que des gouttes de gelée rougeoyante flottant au-delà, tandis que d'autres étaient

plusieurs fois la taille de leur propre embarcation, de vastes bêtes imposantes qui ont nagé avec

leurs mâchoires s'ouvrent, attirant leurs proies avec leurs gosiers étincelants. Ceux-ci et bien d'autres

d'autres flottaient dans un monde étrange et silencieux.

Cependant, alors que les feux follets chatoyants s'évanouissaient au loin, au-dessus

leurs têtes ils entendirent un gémissement curieux, puis le Nérée arriva à un

arrêt brutal. Les deux explorateurs commencèrent à paniquer en réalisant ce qui venait de

passé. Le tuyau d'air s'était accroché à quelque chose et tenait maintenant le

six tonnes entières du Nereus et était sur le point de casser. Quelques activités récentes

avait brisé une section de l'éperon rocheux et la mer n'avait pas encore eu le temps de

émousser le bord déchiqueté de la blessure à la pierre d'âge oid. Et ainsi l'air de Nereus-

le tuyau s'est brièvement accroché à la roche fracturée. tiré tendu et cassé, déchiré propre

par le tranchant aussi rapidement et proprement que par la hache du bourreau.

Alors que leur anxiété montait, ils se souvinrent de ce que le Maestro leur avait dit de

faire si un tel événement devait se produire. Un homme ressentait frénétiquement le

levier de verrouillage et, en le trouvant, le tira de toutes ses forces. Cela a conduit un

coin de liège dans l'embouchure du tuyau d'air, en le scellant pour empêcher l'eau d'entrer.

Les aventuriers savaient qu'ils étaient condamnés. Les deux hommes se sont effondrés dans

désespoir sachant qu'il n'y avait rien qu'eux, ou quiconque, puisse faire pour les sauver

maintenant. Curieusement, ils ne ressentaient aucune peur à ce stade, seulement de la résignation. Ils ont simplement donné

en haut. Le Nereus, une fois leur salut, était devenu leur cercueil alors qu'il tournait en spirale

toujours plus loin dans les profondeurs. Les deux hommes savaient qu'ils avaient rendez-vous

avec le destin, qu'ils l'avaient remis au bloc des bourreaux, mais qu'il

était là maintenant et il n'y avait pas moyen de l'éviter.

Aucun des deux hommes ne parla, car cela épuiserait leur réserve déjà limitée

d'air. Au fur et à mesure que le Nereus s'abaissait, il devenait plus difficile de respirer. Chaque souffle

a pris plus d'efforts pour moins d'effet. Les hommes savaient qu'ils étaient au bord de

la mort comme devant leurs yeux les ténèbres se levaient tandis que la lumière remplissait les hublots.

Comme si du bout d'un long tunnel ils entendaient vaguement le cliquetis du métal sur la pierre

accompagné d'un frisson qui parcourut l'embarcation alors que le navire arrivait à un

s'arrêter, comme s'il était lui aussi dans ses derniers instants. Alors que les hommes luttaient pour maintenir

conscience, ils ont entendu le murmure des voix humaines à travers la capsule

d'épais gémissements tandis que des visages pâles les regardaient.

La ville portuaire de Palerme était en effervescence. Juste le précédent

jour, un bateau de pêche avait fait une curieuse découverte sur leur SONAR. Et maintenant,

remonté à la surface pour la première fois depuis des siècles, un vaisseau de bronze était en train d'être

examinés par une équipe d'experts. Alors qu'ils grattaient soigneusement une épaisse couche de

balanes de la coque cabossée de l'engin, son nom, gravé des siècles

avant, a été révélé - "Nereus". L'anticipation montant, ils ont ouvert le

capsule. L'analyse de l'atmosphère du navire a révélé une grande quantité de carbone

dioxyde de carbone indiquant qu'il y avait eu un être vivant à l'intérieur qui avait consommé

l'oxygène. Paradoxalement, il n'y avait aucun reste dans le scellé

environnement, ni humain ni animal. Le mystère s'approfondit alors que leur

l'examen s'est poursuivi. L'âge de l'artisanat était en contradiction avec la complexité de

ses mécanismes, et bien sûr il y avait la question de savoir quel était son but

été. c'était plus tard alors qu'un archéologue examinait l'intérieur du

capsule, que quelque chose a été trouvé griffonné sur le mur. C'était une seule phrase


Contenu

Nérée, une divinité de la mer, était un fils de Gaea, par Pontos. Apollodōrus lui donne Terra pour sa mère. Son éducation et son autorité étaient dans les eaux, et sa résidence, plus particulièrement, était dans la mer Égée. Il avait la faculté de prendre la forme qui lui plaisait. Il était considéré comme un prophète et prédit à Paris la guerre que l'enlèvement d'Hélène apporterait à son pays.

Quand Hercule reçut l'ordre d'aller chercher les pommes d'or des Hespérides, il se rendit auprès des nymphes habitant les grottes d'Eridan, pour savoir où les trouver, les nymphes l'envoyèrent à Nérée, qui, pour éluder l'enquête, variait perpétuellement sa forme. , jusqu'à ce qu'Hercule l'ayant saisi, ait résolu de le retenir jusqu'à ce qu'il reprenne sa forme originale, dans laquelle il a donné les informations désirées.

Nérée avait, par sa sœur Doris, cinquante filles appelées Néréides. Ils habitaient dans la mer Égée dans les temps anciens, mais il a déménagé dans la baie de San Francisco avec les dieux qui ont déménagé à New York. Hésiode le célèbre hautement comme un vieil homme doux et paisible, un amoureux de la justice et de la modération.


Personnalité

Nereus, aussi bien adapté au roi de Xebel, qui a combattu dans de nombreuses guerres dans l'océan, est évidemment courageux, car il s'est volontairement opposé au royaume de la saumure lorsqu'il les a combattus. Ses expériences à la tête de Xebel lui ont également conféré une bonne dose d'intelligence et une perception aiguë capable de voir à travers les mensonges à première vue, avec une pleine confiance sociale, lui permettant d'être ouvertement franc et condescendant même envers quelqu'un du niveau d'intelligence et de patience d'Orm et de rester non trompé et insensible à ses appels, comme ayant pleinement connaissance des anciennes lois des Atlantes que ce n'est qu'en ayant quatre royaumes unis que les Atlantes peuvent attaquer la surface, depuis le début, il savait que les véritables intentions d'Orm pour l'avoir invité en premier était parce qu'il était le seul capable de fournir à Orm les forces dont il avait besoin pour que les autres royaumes le rejoignent, les seuls royaumes restants étant soit hostiles, soit absolument pas disposés à le rejoindre, affichant désormais froidement les connaissances sur le visage d'Orm et de Vulko pour indiquer clairement qu'il était entièrement détrompé par leurs tentatives de l'apaiser en lui rappelant que Xebel était le premier choix d'Orm, et a facilement vu à travers la revendication d'Orm e lorsqu'il considérait le titre de Ocean Master comme étant simplement un nom, voyant à travers lui et en déduisant que le désir d'Orm pour le titre de Ocean Master était parce qu'il serait capable de diriger tous les Sept Royaumes comme la plus grande puissance militaire de la planète, allant même jusqu'à provoquer avec succès Orm en lui rappelant comment il peut être le roi de l'Atlantide, mais il n'est pas le premier-né et donc sa prétention au trône est faible, ce qui, selon lui, le rend incapable de diriger tous les royaumes. Même Orm semblait savoir mieux que de penser qu'il pouvait surpasser Nereus directement malgré le fait d'avoir Vulko à ses côtés, ayant choisi que des pirates attaquent le Conseil des Rois pour le convaincre de le rejoindre.

Nereus, cependant, a un bon côté pour lui. Il se soucie vraiment de son royaume, voulant ce qu'il y a de mieux pour lui. Bien qu'être le roi de Xebel montre clairement qu'il est tout à fait capable de tuer ses adversaires, car il en a probablement tué directement plusieurs au cours des guerres dans lesquelles il a combattu, si possible, il est montré qu'il ne désire pas de guerres mais n'hésiterait clairement pas à le faire. se battre en cas de besoin, et recourrait d'abord à la diplomatie, même envers les humains qu'il n'aimait pas, car il refusa rapidement la proposition d'Orm de travailler ensemble pour tuer tous les humains, préférant qu'ils se détruisent ou trouvent une solution pacifique, et garda cette attitude même si Orm a persisté, s'abstenant de toute violence physique envers Orm même s'il insistait, et ce n'est qu'avec les humains qui l'attaquaient qu'il a accepté. En effet, contrairement au comportement impitoyable et arrogant d'Orm même envers les autres Atlantes, Nereus n'a jamais montré un tel comportement, car il était respectueux envers le roi Ricou même s'il l'avait traité plus tôt de lâche et était clairement mal à l'aise quand Orm a défié et tua impitoyablement le roi Ricou, semblant hésitant et un peu plein de remords d'avoir à menacer la femme et la fille de ce dernier et quand Orm eut vaincu le roi de la saumure, Nereus essaya de faire en sorte qu'Orm l'épargne. Bien que l'hypothèse de Mera selon laquelle Nereus n'hésiterait pas à la sacrifier à la tranchée et ne la reprendrait pas et comment Atlanna a accueilli Nereus indique qu'ils n'avaient pas la meilleure relation, Nereus aime profondément sa fille Mera. Il a fait de son mieux pour la convaincre de le rejoindre, la traitant bien même lorsqu'elle s'est prononcée contre cela et l'air triste alors qu'elle l'a froidement rejeté, et même après l'avoir trahi, Nereus l'a farouchement défendue de la colère d'Orm, précisant même qu'il le ferait arrêtez de coopérer avec lui s'il osait ne pas lui rendre Mera en toute sécurité, étant carrément soulagé quand elle s'est avérée avoir survécu, montrant bien que Mera avait un niveau d'amertume envers Nereus, il ne l'a jamais détestée ou ressentie et l'a toujours considérée comme sa fille et l'héritier de Xebel. Lorsqu'elle est entrée en conflit avec les soldats de Xebel, Nereus leur a ordonné sans hésitation de la laisser passer indemne. Son côté doux pour sa fille l'a même fait concéder assez facilement à la demande de Mera d'arrêter d'aider Orm car Arthur s'est avéré être le roi par les lois les plus sacrées en raison du Trident de l'Atlantide. Notamment, Nereus ne semble pas du tout entretenir de rancune personnelle envers Arthur pour être à moitié atlante, car il l'a au moins assez toléré pour dire avec moquerie qu'Orm Arthur pourrait être un meilleur roi qu'il ne l'était et après avoir décidé d'arrêter de se battre, quand Arthur a pris le dessus sur Orm, Nereus a carrément souri et était prêt à réunir Xebel avec Atlantis quand Arthur est devenu roi.


FAQ : Nérée

Véhicule télécommandé hybride (HROV) Nérée a été confirmé avoir perdu 9 990 mètres (6,2 miles) sous la surface de la mer dans la fosse de Kermadec au nord-est de la Nouvelle-Zélande le 10 mai 2014, vers 14 h 45. heure locale (22 h 45 le vendredi EDT). Le véhicule sans pilote travaillait dans le cadre d'une mission visant à examiner la zone hadale de l'océan de 6 000 à près de 11 000 mètres de profondeur, lorsqu'une partie de Nérée probablement implosé sous une pression pouvant atteindre 16 000 livres par pouce carré.

L'équipe scientifique poursuit ses recherches pour déterminer la composition et la distribution des espèces et des écosystèmes hadals, le rôle des pressions hadales, l'approvisionnement alimentaire et la distribution du carbone et de la biomasse des organismes des tranchées, et le rôle que les tranchées profondes jouent dans la formation de la diversité et l'évolution de la vie dans notre océan profond. L'équipe comprend des biologistes, des chimistes, des géologues et des ingénieurs de neuf institutions : Agence japonaise pour les sciences et technologies marines et terrestres, Institut national de recherche sur l'eau et l'atmosphère de Nouvelle-Zélande, Centre national d'océanographie de l'Université de Southampton, Scripps Institution of Oceanography, Université d'Aberdeen, Université d'Hawaï, Université de l'Oregon, Whitman College et WHOI.

Au cours des prochaines semaines, les ingénieurs de la Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI) enquêteront sur la défaillance du véhicule et du système afin de faire progresser nos connaissances techniques et de les appliquer à la construction de la prochaine génération de véhicules et de systèmes pour fonctionner à de telles profondeurs. Dans le même temps, les scientifiques continueront d'analyser les nouveaux spécimens et la vidéo haute définition de formes de vie inédites récemment collectées dans la tranchée de Kermadec par Nérée.

WHOI reste déterminé à explorer les parties les plus profondes de l'océan et continue de développer et d'appliquer les outils et la technologie, ainsi que la recherche pour le faire.

Que faisait le véhicule au moment où il a été perdu?
Au moment où il a été perdu, c'était 30 jours dans une expédition de 40 jours à bord du navire de recherche R/V Thomas G. Thompson pour réaliser la toute première étude systématique d'une fosse océanique profonde dans le cadre du projet Hadal Ecosystems Study (HADES) parrainé par la NSF sous la direction du scientifique en chef Timothy Shank, un biologiste de l'OMSI qui a également aidé à concevoir le véhicule.

Le véhicule travaillait à une profondeur de 9 990 mètres (6,2 miles). Au cours de sa dernière plongée, il avait collecté des échantillons de sédiments dans deux ensembles de carottes de poussée et l'équipe avait enregistré une vidéo de près de deux heures de transects et d'animaux individuels qui se développent dans l'environnement hadal au fond de la tranchée de Kermadec.

Le véhicule était-il assuré ?
Oui, le véhicule était assuré.

Y a-t-il eu des blessés ?
La perte du Nérée véhicule n'a causé aucune blessure à l'homme ni aucun dommage au navire de recherche.

Combien a coûté le développement du véhicule ?
Construit en 2008, HROV Nérée coûter environ 8 millions de dollars pour concevoir, développer, construire et tester. Le financement principal est venu de la National Science Foundation des États-Unis, avec un financement supplémentaire de l'Office of Naval Research, de la National Oceanic and Atmospheric Administration, de la Russell Family Foundation et de la Woods Hole Oceanographic Institution.

Le coût de remplacement du véhicule est d'environ 3,1 millions de dollars.

Quels ont été les faits saillants Nérée offert à la communauté scientifique ?
En 2009, Nérée a fait une plongée historique à Challenger Deep dans la fosse des Mariannes, le point le plus profond de l'océan. À l'époque, Nérée était le seul véhicule capable d'une telle plongée. Maintenant HOV CHALLENGER EN HAUTE MER est le seul véhicule restant qui a atteint cette profondeur. Depuis cette époque, Nérée a effectué deux expéditions dans la fosse des Caïmans dans la mer des Caraïbes, aidant à identifier des sources hydrothermales jusqu'alors inconnues, les plus profondes du monde, puis à les explorer. Nérée a également été le premier ROV à être contrôlé en mode sans fil, grâce à l'utilisation d'un modem optique nouvellement développé. Ces tests ont été effectués à Guam en septembre-octobre. 2012.

Est-ce que la perte de Nérée signifie que WHOI déploiera HOV CHALLENGER EN HAUTE MER?
Non. Le submersible occupé par des humains, CHALLENGER EN HAUTE MER, n'est pas certifié par une agence de classification internationale telle que l'American Bureau of Shipping. Une telle certification est requise par la politique interne et nos assureurs pour tous les navires et les submersibles occupés par l'homme exploités par WHOI.

Quelle est la prochaine étape en termes de technologie en haute mer de WHOI ?
Le Deep Submergence Lab de l'institution est en train de concevoir et de construire la prochaine génération Nérée véhicules appelés Néréide, un groupe de submersibles qui explorera l'océan à différentes profondeurs et dans différents modes de fonctionnement. Les Néréide U-I permettra d'explorer et d'étudier sous la banquise les Néréide HT fonctionnera avec un système d'attache hybride et un troisième véhicule, Néréide 11 km seront capables d'atteindre les 11 000 mètres de profondeur qui Nérée atteint.

Le scientifique en chef Timothy Shank a répondu aux questions des médias à bord du R/V Thomas G. Thompson au sujet de la perte du véhicule, de la croisière de recherche dans la tranchée de Kermadec et de ce que cela signifie pour la recherche hadale. Voici des extraits d'entretiens avec Nature, Sciences, et National Geographic.

Cette perte signifie-t-elle que vous ne pourrez pas travailler dans les tranchées océaniques ?
Non, nous avons des atterrisseurs à caméra hadale en chute libre - essentiellement des trépieds avec une caméra, des lumières, un capteur de profondeur et un courantomètre, et plusieurs types de pièges appâtés. Mais ces instruments ne nous donnent qu'un instantané ou un court clip vidéo des espèces attirées par les appâts et ils ne nous donnent pas la possibilité d'examiner les détails complexes des écosystèmes ou de collecter les échantillons nécessaires pour les comprendre pleinement.

Cela signifie que la capacité des humains à étudier une partie critique de notre planète de manière globale et systématique a été perdue pour le moment. Traverser le fond marin, documenter et échantillonner les animaux et leurs habitats, mener la première étude systématique des écosystèmes hadaux est pour l'instant perdu.

Nous pouvons installer des atterrisseurs sur Mars (à 400 millions de kilomètres au plus loin de la Terre) et les faire explorer la surface de cette planète pendant des années, mais le mieux que nous puissions faire, même avec Nérée, a été étudié le fond marin à 10 kilomètres de profondeur pendant seulement 10 heures à la fois. Au mieux. Nous ne pouvons même plus faire cela.

Pourquoi savons-nous si peu sur cette partie de notre planète ?
De sérieux défis techniques associés aux extrêmes de pression hydrostatique ont historiquement empêché des avancées majeures dans l'étude de ces régions. En conséquence, les systèmes hadal ont été parmi les habitats les moins étudiés sur Terre. Le développement de Nérée au cours des cinq dernières années, a incité notre équipe de scientifiques du monde entier à identifier conjointement certaines des questions les plus importantes de la science hadale et à former ce programme et cette expédition.

Nérée était un véhicule unique en son genre. Avec sa perte va notre capacité à mener pleinement cette recherche, y compris les expériences métaboliques et la documentation et l'échantillonnage des fonds marins et de la vie complètement inconnus, y compris de nouvelles formes de vie connues–as Nérée a fait quelques jours avant qu'elle ne soit perdue.

La perte de Nérée car notre expédition actuelle est décourageante et difficile, mais la perte de Nérée car le futur travail hadal est dévastateur. Cela signifie que plus d'un tiers de la plage de profondeur de l'océan est hors de notre portée.

Outre ses capacités de plongée profonde, qu'est-ce qui était important dans ce véhicule ?
Il faut noter que Nérée était vraiment un prototype que nous, la communauté scientifique, voulions transformer en un bourreau de travail. En conséquence, nous y avons ajouté des capacités d'échantillonnage depuis des années. Nous avions également travaillé dur pour ouvrir la recherche hadal à une plus grande partie de la communauté scientifique et pour éduquer les gens sur l'importance de la région hadal et de la recherche hadal et avions diffusé en direct depuis le fond marin à six milles vers le bas via une connexion satellite de « téléprésence » le dernier se plonger. Il y a eu un énorme regain d'intérêt mondial pour étudier ces régions hadales profondes, en partie en raison du désir de comprendre l'adaptation de la vie aux pressions massives, la fonction cellulaire dans l'océan profond, l'évolution de la vie et le rôle inconnu que jouent les environnements profonds. dans le cycle mondial du carbone, qui est si important aujourd'hui pour comprendre le changement climatique.

nous avions opéré Nérée exclusivement en mode véhicule télécommandé (ROV), car la capacité du véhicule dans cette configuration à obtenir des images ciblées des animaux des tranchées et de leurs habitats, à mener des expériences à différentes profondeurs dans la tranchée et à collecter des échantillons de sédiments, de microbes et la faune des tranchées est essentielle à notre programme de recherche. Les capacités de Nérée en tant que ROV, avec un bras manipulateur à 7 fonctions hautement performant, les caméras haute définition (y compris une caméra 4K ultra haute définition) sont fondamentales pour les objectifs de notre expédition.

Qu'est-ce qui avait Nérée accompli sur la campagne de recherche de la tranchée Kermadec ?
Notre mission dans la tranchée de Kermadec était ambitieuse, exigeante Nérée être un bourreau de travail scientifique. Au cours de notre mission, le véhicule a découvert des habitats de tranchées inconnus, peut-être une douzaine de nouvelles espèces, les taux de respiration des animaux à plus de six miles de profondeur, comment la vie sur la roche volcanique flottante peut être amenée dans les tranchées comme source de nourriture pour les animaux des tranchées, et la vue de la façon dont les animaux existent dans des habitats aussi profonds.

Nous étions restés sur le fond sédimenté de la tranchée de Kermadec à 9 990 mètres ou 6,2 miles (nous pensons que la partie la plus profonde de cette tranchée est proche de 10 063 mètres) pendant plus de six heures. Nérée avait collecté des carottes de sédiments et d'animaux (deux concombres de mer et deux vers polychètes) pour mesurer leur taux de respiration (absorption d'oxygène) lorsque nous avons commencé à nous diriger vers un atterrisseur en chute libre appelé « ascenseur » plate-forme à pied) que nous pouvons relâcher avec flottaison pour ramener les objets au navire de surface pour les récupérer.

Comment les événements se sont-ils déroulés ?
À 13h02 (GMT) le 9 mai 2014, tous nos moniteurs (cinq flux de caméras) sont immédiatement devenus noirs. Alors que tout le monde dans la salle de contrôle haletait de déception, nous savions que ce n'était pas inhabituel, car cela s'est produit à la fin de chacune des 14 plongées de cette expédition.

Parfois, cela se produit par accident, lorsque la fibre se brise quelque part le long du brin, peut-être en s'enroulant autour d'un rocher ou d'une partie du véhicule. Nous avons délibérément coupé la fibre légère au niveau du véhicule pour commencer sa remontée vers le navire.

L'étape suivante consistait à monter le véhicule et à le recharger pour la prochaine plongée au même endroit. Nous parlons ensuite généralement au véhicule en utilisant une communication acoustique (un langage unique de paquets sonores envoyés dans les deux sens) et disons au véhicule de laisser tomber ses poids et de remonter à la surface. C'est à ce moment-là que les fils brûlent Nérée se « dissoudra » automatiquement et laissera tomber les poids (comme il l'a fait pour 75 plongées).

Sauf que cette fois, plongée #76, nous n'avions aucune communication acoustique latérale avec le véhicule. Toute communication a été perdue. Nous avions prévu que le véhicule laisserait tomber ses poids même sans notre communication - un autre mode de sécurité intégrée - car les fils de combustion automatisés libèrent les poids après 30 minutes, puis à nouveau après 6 heures. Nous avons donc anticipé que le véhicule arriverait à la surface, alors nous avons posté des gens comme guetteurs autour du navire.

Nérée devait atteindre la surface à 07h30, puis à nouveau à 14h00 (heure locale). Rien n'a été observé ce matin-là, juste des nuages ​​gris menaçants et de la pluie. Il était environ 13h45 lorsque j'ai vu des morceaux de matériau blanc, allant d'une balle de golf à plus d'un pied de long, flotter devant le navire. Nous avons lancé le petit canot de sauvetage du navire et ramassé des morceaux avec des filets, que nous avons identifiés comme des composants structurels à l'intérieur de la coque du véhicule.

C'était un sentiment horrible - de déni et d'incrédulité - à l'idée du recul de la science hadale que cela représentait.

Qu'est-ce que Nérée signifie pour vous personnellement?
Nérée était un véhicule sur lequel j'avais travaillé depuis sa création il y a 10 ans - en tant que consultant scientifique, de l'aide à la conception d'éléments pour maximiser la production scientifique jusqu'à l'utilisation des deux premiers programmes d'essais sur le terrain et, plus récemment, les deux années investies pour rendre cette expédition possible. Tous ces moments m'ont traversé l'esprit pendant qu'autant de pièces flottantes que possible étaient récupérées jusqu'à ce que des vents croissants et une mer agitée forcent l'équipage à s'arrêter. Pendant les 18 heures suivantes, je me suis assis près de la proue et j'ai regardé de petits morceaux flotter au-delà de la coque du navire - mon esprit vacillant sur le passé et l'avenir. Dans la recherche en haute mer, chaque fois que vous mettez quelque chose dans l'eau, il y a un risque de ne jamais le récupérer.

Cependant, l'importance de la science est bien trop grande pour se perdre dans le deuil de ce véhicule. Nous prenons les leçons apprises et persistons dans le besoin de Nérée’ pour permettre de futures recherches sur le hadal. Nous continuerons cette persistance pour avoir une forte présence scientifique dans les régions les plus profondes de notre océan.

Que considérez-vous parmi Nérée réalisations les plus marquantes ?
NéréeLes découvertes ont commencé lors de son premier essai sur le terrain en pleine mer en mai 2009, découvrant une nouvelle espèce d'anémone des tranchées. Une autre découverte majeure s'est produite lors de la traversée du voyage de deux milles d'un côté du Challenger Deep (Mariana Trench) à l'autre, nous donnant la première vue complète au monde du fond marin recouvrant deux plaques tectoniques massives.

Des années plus tard, sur la Mid Cayman Rise, Nérée ont recueilli des données de capteurs qui ont conduit à la découverte de plusieurs nouveaux sites de cheminées hydrothermales, parmi les plus profonds du monde. Nérée puis a entrepris un objectif autonome encore plus ambitieux, en déployant des nœuds sous-marins et en posant une nouvelle classe de câbles à fibres optiques sur le fond marin pour faire avancer la technologie des télécommunications sous-marines. Je pense que la plus grande contribution Nérée à condition de lancer une nouvelle ère dans l'exploration des grands fonds - un prototype de véhicule spécialement conçu pour travailler dans les régions les plus profondes de notre océan.

Quelles sont les nouvelles découvertes que vous avez faites dans la zone hadale jusqu'à présent ?
Autrefois considérées comme dépourvues de vie, les tranchées peuvent en réalité abriter de nombreuses espèces uniques. Il est de plus en plus évident que la nourriture y est abondante. Bien que l'on ne sache pas pourquoi, la matière organique de l'océan peut être déplacée par les courants et déposée dans les tranchées. En plus d'examiner comment l'approvisionnement alimentaire varie à différentes profondeurs, nous étudions le rôle que la demande d'énergie et les taux métaboliques des organismes des tranchées jouent dans la structure de la communauté et en quoi ils diffèrent des parents des eaux peu profondes. On ne sait pas exactement comment les animaux de la tranchée ont évolué pour résister aux pressions, mais nous comparons les génomes des animaux des tranchées pour reconstituer comment la faune a évolué pour réussir dans les tranchées.

Nous espérons déterminer si la vie dans les tranchées possède de nouvelles voies évolutives distinctes des autres dans l'océan. Nous savons que la pression hydrostatique, qui aux profondeurs trouvées dans les fosses océaniques peut être jusqu'à 1 100 fois plus élevée qu'à la surface et est connue pour inhiber l'activité des protéines. Nous étudions le rôle que jouent les piézolytes, petites molécules qui protègent les protéines de la pression, dans l'adaptation des animaux des tranchées. L'utilisation de piézolytes est une nouvelle hypothèse et tente d'expliquer les découvertes antérieures selon lesquelles toutes les protéines des grands fonds ne semblent pas capables de développer une résistance à la pression au sein de leurs structures. Nous essayons de découvrir comment la vie peut fonctionner sous les pressions massives des zones hadales. Ceci est important car la pression pourrait très bien être le principal facteur déterminant quelles espèces peuvent y vivre.

En plus de la vie sous-marine avec de nouvelles adaptations, il existe également des preuves suggérant que les tranchées agissent comme des puits de carbone, ce qui rend la recherche également pertinente pour les études sur le changement climatique. La topographie en forme de V le long des axes des tranchées canalise les ressources, y compris le carbone organique dérivé de la surface, vers le bas. La majeure partie de notre connaissance des tranchées provient uniquement de visites instantanées utilisant principalement des chaluts et des atterrisseurs photographiques. Seules des études systématiques détaillées feront progresser notre compréhension biologique et révéleront également le rôle que les tranchées peuvent jouer en tant qu'emplacement final où la plupart du carbone et d'autres produits chimiques sont séquestrés dans notre océan, ce qui a un impact sur le bilan mondial du carbone et, finalement, sur le climat.

NéréeLa mission de s était d'entreprendre des recherches à haut risque et à haut rendement dans les parties les plus profondes de l'océan terrestre, où la pression sur le véhicule peut atteindre 16 000 livres par pouce carré. (Photo prise par Advanced Imaging and Visualization Laboratory, Woods Hole Oceanographic Institution)


Nereus I ScStr - Histoire

(lampe), chrétien à Rome, salué par saint Paul. (Romains 16:15) Selon la tradition, il fut décapité à Terracine, probablement sous le règne de Nerva.

ne'-rus, ne'-re-us (Nereus) : Le nom d'un chrétien romain à qui avec sa sœur Paul a envoyé des salutations (Romains 16:15). Nérée et les autres saluèrent avec lui (Romains 16 :15) formèrent une petite communauté ou « église de maison ». Le nom de la sœur n'est pas donné, mais le nom Nereis se trouve sur une inscription de cette date contenant les noms des serviteurs de l'empereur (Lightfoot, Phil, 176). Parmi les Acta Sanctorum liés à l'église primitive à Rome se trouvent les « Actes de Nérée et d'Achilleus » qui les appellent chambellans de Domitilla, la nièce de Vespasien, et racontent leur influence sur elle en la persuadant de rester vierge.

Indice.
. de Constantin, 162 Julia, 163 de Junius Bassus, 28 de Nérée, Achilleus
et Petronilla, 338 (coupé). . Nérée et Achilleus, martyrs, 337. .
//christianbookshelf.org/lanciani/pagan et christian rome/index 2.htm

Andromède
. arcs-en-ciel cramoisi et azur et émeraude, ont été brisés dans des douches d'étoiles, éclairant Loin
à travers les profondeurs sombres du cristal, les jardins de Nérée, Corail et .
//christianbookshelf.org/kingsley/andromeda et autres poèmes/andromeda.htm

Les apôtres mariés.
. Pétronille. Elle est d'abord appelée la fille de Saint-Pierre dans les Actes apocryphes des SS.
Nérée et Achille, qui donnent un récit légendaire de sa vie et de sa mort. .
/. /pamphilius/church history/chapitre xxx les apôtres qui étaient.htm

L'apôtre Jean et l'Apocalypse.
. Les Actes du Martyre de Nérée et Achille représente Domitilla comme la nièce,
not the wife, of Flavius Clemens, and Eusebius does the same. .
/. /pamphilius/church history/chapter xviii the apostle john and.htm

List of Illustrations.
. CUBICULUM OF JANUARIUS 322. SANCTA VIATRIX 334. BASILICA OF NEREUS, ACHILLEUS, AND
PETRONILLA 338. THE EXECUTION OF ACILLEUS 339. PETRONILLA AND VENERANDA 341. .
/. /lanciani/pagan and christian rome/list of illustrations.htm

Christian Cemeteries.
. The story of Simplicius, Faustina and Viatrix."The cemetery of Domitilla."The Christian
Flavii buried there."The basilica of Nérée, Achilleus and .
/. /lanciani/pagan and christian rome/chapter vii christian cemeteries.htm

Rom. xvi. 5
. For he says,. Ver.15. "Salute Philologus, and Julius, and Nérée and his sister,
and Olympas, and all the saints which are with them". .
/. /chrysostom/homilies on acts and romans/homily xxxi rom xvi 5.htm

The Epistles of the Apostles.
. many acquaintances, rather than to Rome, where he had not been yet on the other
hand such names as Junias, Narcissus, Rufus, Hermas, Nérée, Aristobulus, and .
/. /pamphilius/church history/chapter iii the epistles of the.htm

The Epistle to the Romans
. first four of these names, "ten others, Stachys, Apelles, Tryphaena, Tryphosa, Hermes,
Hernias, Patrobas (or (Patrobius), Philologus, Julia, Nérée are found .
/. /drummond/introduction to the new testament/the epistle to the romans.htm

Olympas (1 Occurrence)
. Olympas (1 Occurrence). Romans 16:15 Greet Philologus and Julia, Nérée et
his sister, and Olympas, and all the saints who are with them. .
/o/olympas.htm - 7k

Olym'pas (1 Occurrence)
. Olym'pas (1 Occurrence). Romans 16:15 salute Philologus, and Julias, Nérée, et
his sister, and Olympas, and all the saints with them (See RSV). .
/o/olym'pas.htm - 6k

Julias (1 Occurrence)
. Julias (1 Occurrence). Romans 16:15 salute Philologus, and Julias, Nérée, et
his sister, and Olympas, and all the saints with them (YLT). .
/j/julias.htm - 6k

Julia (1 Occurrence)
. Julia (1 Occurrence). Romans 16:15 Greet Philologus and Julia, Nérée and his
sister, and Olympas, and all the saints who are with them. .
/j/julia.htm - 7k

Greet (46 Occurrences)
. (WEB WEY NAS RSV NIV). Romans 16:15 Greet Philologus and Julia, Nérée and his sister,
and Olympas, and all the saints who are with them. (WEB NAS RSV NIV). .
/g/greet.htm - 19k

Philologus (1 Occurrence)
. Philologus (1 Occurrence). Romans 16:15 Greet Philologus and Julia, Nérée et
his sister, and Olympas, and all the saints who are with them. .
/p/philologus.htm - 7k

Philol'ogus (1 Occurrence)
. Philol'ogus (1 Occurrence). Romans 16:15 salute Philologus, and Julias, Nérée,
and his sister, and Olympas, and all the saints with them (See RSV). .
/p/philol'ogus.htm - 6k

Romans 16:15
Greet Philologus and Julia, Nereus and his sister, and Olympas, and all the saints who are with them.
(WEB KJV WEY ASV BBE DBY WBS YLT NAS RSV NIV)


NEREIS (Nêreïs), or Nerine (Virg. Eclog. vii. 37), is a patronymic from Nereus, and applied to his daughters (Nereides, Nêreïdes, and in Homer Nêrêïdes) by Doris, who were regarded by the ancients as marine nymphs of the Mediterranean, in contra-distinction from the Naiades, or the nymphs of fresh water, and the Oceanides, or the nymphs of the great ocean (Eustath. ad Hom. p. 622). The number of the Nereides was fifty, but their names are not the same in all writers (Hom. Il. xviii. 39, &c. Hes. Theog. 240, &c. Pind. Isthm. vi. 8 Apollod. je. 2. § 7 Ov. Met. ii. 10, &c. Virg. Aen. v. 825 Hygin. Fab. praef.) They are described as lovely divinities, and dwelling with their father at the bottom of the sea, and they were believed to be propitious to all sailors, and especially to the Argonauts (Hom. Il. xviii. 36, &c. 140 Apollod. je. 9. § 25 Apollon. Rhod. iv. 859, 930). They were worshipped in several parts of Greece, but more especially in sea-port towns. such as Cardamyle (Paus. iii. 2. § 5), and on the Isthmus of Corinth (ii. 1. § 7). The epithets given them by the poets refer partly to their beauty and partly to their place of abode. They were frequently represented in antiquity, in paintings, on gems, in relievoes and statues, and commonly as youthful, beautiful, and naked maidens, and often grouped together with Tritons and other marine monsters, in which they resemble the Bacchic routs. Sometimes, also, they appear on gems as half maidens and half fish, like mermaids, the belief in whom is quite analogous to the belief of the ancients in the existence of the Nereides.

Source: Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology.


Contenu

Triton

He closely resembles his twin brother including markings on his chest and forehead, muscular build, long hair and fair skin. However, his hair color is a light lavender that is also the same color as his dorsal fin, he has light colored eyes and a long blue tail. He wears a blue colored crested gem and an arm bracelet on both his forearms.

Mutant

After Tritannus mutated him, he looks identical to Tritannus' other mutants in which his build becomes skinny, has an ill colored skin tone with many wrinkles to his face and transparent flaps beneath his arms.


The Scuttlefish

Nérée was the Woods Hole Oceanographic Institute’s (WHOI) hybrid remotely operated underwater vehicle (HROV), named after the Greek titan of the sea, who was supposed to have the torso of a man and the tail of a fish. Nérée could fly alone, or be tethered to a research vessel above with 25 miles of hair-thin fiberoptic cable so that researchers above (and later, anyone with an internet connection) could watch where she roamed. Being the only currently active robotic submarine capable of making dives deep enough to explore our deep sea trenches, her loss earlier this month has been a tragic one for the scientific community.

Nereus being tested in Auckland, New Zealand just before her final expedition

(Photo: Ken Kostel, Woods Hole Oceanographic Institution)

On May 9th, 2014, Nérée was exploring the deepest depths of the Kermadec Trench off New Zealand about 9,990 meters (6.2 miles) down when tether communications were lost at around 2:00pm local time. Above, the team aboard the research vessel Thomas G. Thompson waited hours for a sign, hoping it was a simple and routine breakdown in communications, but acoustic communication had ceased as well. They sent out a search near the dive site, and came up with nothing. Some time later, tiny pieces of white polypropylene plastic — small enough to fit in the palm of a hand — began rising to the surface. They were later identified as being parts of the HROV’s flotation structure. Nérée had imploded, and these tiny pieces of plastic were all that remained.

Machinist Dave Hamblin looks through the polypropylene buoyancy racks he designed for Nereus, which were some of the first debris to be sighted after the implosion.

Nérée met an untimely ending. Still quite new, she was first conceived in 2000 at the Woods Hole Oceanographic Institute, but it took 9 years to finish designing and building her and she’d only seen about 5 years of service. With $8 million — relatively limited funding for a submarine of such capabilities, the engineering team “pushed the envelope on a lot of fronts of technology,” WHOI engineer Matt Heintz said. She could withstand pressures of up to 16,000 pounds per square inch at depths of up to 11,000 meters (36,000 feet) and on May 31st, 2009, became one of only four vessels in history to touch down at the deepest point in all of the oceans, Challenger Deep in the Mariana Trench.

Nereus doing one of the things she did better than any other HROV, sampling seafloor sediment.

Mais Nérée wasn’t designed only for the depths. She was built to access some of earth’s trickiest corners and crevices. With her fiberoptic tether system, she and her “manipulator arm” could be maneuvered from the research vessel on the surface so that she could perform sediment sampling, or “coring,” and other tasks in such hard to reach places as those beneath the ice-laden polar waters.

Regarder Nérée take a sediment sample using a push core at a depth of 10,000 meters:

The brilliance of Nérée was in her multi-functionality. She could operate autonomously, pre-programmed to cruise wide areas for mapping the seafloor, gathering data, and searching for specific targets. But within a matter of hours, engineers could convert her into a tethered vehicle connected with a hair-thin, 25-mile long cable which allowed researchers above to command maneuvers and receive real-time video. Her fateful expedition was the first to offer live video from the bottom of the sea, and the whole world could access what Nérée was seeing in real-time, via the internet.

Avant Nérée, such expeditions were possible, but often too short. These short dives didn’t allow for the extensive mapping, photographing, sampling of the the oceans’ deepest depths (the hadal zone), which Nérée could do.

Nereus also required fewer support personnel to operate. This meant that although her capabilities were far greater than other HROVs, she was actually cheaper to deploy, and could work from smaller, less expensive research vessels.

Now, researchers have the job of shoring together all of the pieces in order to gather some possible semblance of what peut have happened to Nérée. As we wait for answers, one thing that we do know is that — although it will happen — it will still be some time before a submersible as versatile and capable as Nérée is developed again.

Construction and testing of Nereus’ sister ship, Nereid Under Ice (NUI), which specializes in under-ice research, was just recently completed. She was due to be shipped to Norway yesterday (May 21st, 2014), where she will soon begin research, but she can’t dive nearly as deep and will in no way fill the shoes of her late sibling Nereus.


Nimrod/Herakles Usurps the Authority of Noah/Nereus

Nimrod/Herakles began his serpent- and mankind-exalting rebellion by nullifying the authority of Noah. The prophet of God who brought humanity through the Flood had to be pushed out of the picture, and his rule brought to an end.

Nimrod/Herakles knocks Noah/Nereus aside, usurping his authority. (Author provided)

Above, on a red-figure bobbin (a spool used in weaving), Nimrod/Herakles knocks Noah/Nereus, who holds the scepter of rule, out of the way, invalidating his authority and replacing it with his own. Herakles wears his lion head and carries his club as signs of his great prowess. He forces Noah/Nereus to drop the fish, a sign of his now disrupted authority in connection with the Flood.

Nimrod/Herakles surprises Noah/Nereus from behind, grabbing him by the shoulder and by the wrist that holds his scepter, letting him know that his authority in the post-Flood world has come to an end. (Author provided)

In the magnificent red-figure depiction above, Nimrod/Herakles, wearing his full lion skin, comes at Noah/Nereus from behind, stopping him by grabbing the wrist of the hand that holds his scepter, a symbol of his rule. Nimrod/Herakles is taking over. Zeus-religion is on the ascendant.

Wielding his club in a threatening manner, Nimrod/Herakles chases Noah/Nereus out of the way as if he were an outdated relic of the past who ought to be ignored. (Author provided)

On the vase-scene, above, Nimrod/Herakles chases after Noah/Nereus, pointing to his club, a symbol of his strength. Nereus backs up, reacting to the aggressive body language of Nimrod/Herakles. The artist’s message is simple: Nimrod/Herakles is telling Noah/Nereus to back off and stay out of the way.

Note that the serpent coils itself into the belt of Nimrod/Herakles. This tells us that the serpent is intricately related to this takeover. The weaponless Nereus does not fight back he always remains passive, stoic even, in the face of this great post-Flood religious transformation.

Two similar vase-scenes from about 550 BC depict Nimrod/Herakles knocking Noah/Nereus out of the way. (Author provided).

On the two similar vase-scenes above, Nimrod/Herakles knocks a surprised and unresisting Noah/Nereus out of the way. Greek artists never depicted Herakles as physically harming Nereus in any way, but always as either pushing him out of the way or stopping him.

Noah/Nereus objects to the ransacking of his “house” by Nimrod/Herakles. (Author provided)

On the above vase-depiction, Nimrod/Herakles ransacks the house of Noah/Nereus, as the latter begs him to stop. The scene is figurative. Nimrod/Herakles is not destroying the physical house of Noah/Nereus. He is abrogating the authority of the ruling house of Noah/Nereus and replacing it with the rule of his house, a rule which extended well into the Roman Empire.

The world conqueror, Alexander the Great (356 – 323 BC), claimed descent—and the right to rule mankind—from Nimrod/Herakles. Most of the coins he minted depicted Herakles.

The Roman Emperor Commodus depicting himself as a ruler with the strength and authority of Herakles. (Author provided).

The Roman Emperor, Commodus, during his reign (180 – 192 AD), went so far as having his torso sculpted as Herakles (the Roman Hercules). He wears the lion head, wields the club, and in his left hand, he holds the apples—the ones Herakles had figuratively obtained from the serpent-entwined apple tree in the ancient garden once Noah/Nereus was out of the way and his rebellion complete.

Possession of the apples signified that Noah and his God no longer exercised authority, and that humanity was now back to the way it lived before the Flood—absent God and in accord with the “enlightenment” of the Genesis serpent.

It’s time to stop trivializing ancient Greek religious art as myth. It depicts the history of our race from the mankind-exalting side, and at the same time, validates the truth of the early chapters of Genesis.

While the Book of Genesis describes the early events and people in the history of mankind, ancient Greek religious art depicts those same events and people but from the standpoint that the serpent enlightened, rather than deluded the first couple in paradise. Genesis and ancient Greek religious art are opposite sides of the same historical coin. C'est aussi simple que ça.

Top Image: A vase-scene from about 410 BC. Nimrod/Herakles, wearing his fearsome lion skin headdress, spins Noah/Nereus around and looks him straight in the eye. Noah gets the message and grimaces, grasping his scepter, a symbol of his rule - soon to be displaced in the post-Flood world by Nimrod/Herakles, whose visage reveals a stern smirk.