Podcasts sur l'histoire

Géographie des EAU - Histoire

Géographie des EAU - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Emirats Arabes Unis

La superficie totale des Émirats arabes unis est d'environ 77 700 kilomètres carrés. Le plus grand amirat, Abou Dhabi, représente 87 % de la superficie totale des Émirats arabes unis (67 340 kilomètres carrés). Le plus petit amirat, Ajman, ne couvre que 259 kilomètres carrés (voir fig. 11).

Les Émirats arabes unis s'étendent sur plus de 650 kilomètres le long de la rive sud du golfe Persique. La majeure partie de la côte est constituée de marais salants qui s'étendent loin à l'intérieur des terres. Le plus grand port naturel se trouve à Dubayy, bien que d'autres ports aient été dragués à Abu Dhabi, Sharjah et ailleurs. Les Émirats arabes unis s'étendent également sur environ quatre-vingt-dix kilomètres le long du golfe d'Oman, une zone connue sous le nom de côte d'Al Batinah. Les montagnes Al Hajar al Gharbi (ouest d'Al Hajar), s'élevant par endroits à 2 500 mètres, séparent la côte d'Al Batinah du reste des Émirats arabes unis. Au sud et à l'ouest d'Abu Dhabi, de vastes dunes de sable se fondent dans le Rub al Khali (quartier vide) d'Arabie saoudite.

Climat : Les EAU sont généralement chauds et secs. Les mois les plus chauds sont juillet et août, lorsque les températures maximales moyennes dépassent les 48°C sur la plaine côtière. Dans les montagnes Al Hajar al Gharbi, les températures sont considérablement plus fraîches, en raison de l'augmentation de l'altitude. Les températures minimales moyennes en janvier et février se situent entre 10 ° C et 14 ° C. À la fin de l'été, un vent humide du sud-est connu sous le nom de sharqi rend la région côtière particulièrement désagréable. Les précipitations annuelles moyennes dans la zone côtière sont inférieures à 120 millimètres, mais dans certaines régions montagneuses, les précipitations annuelles atteignent souvent 350 millimètres. Les pluies dans la région côtière tombent sous forme de brèves rafales torrentielles pendant les mois d'été, entraînant parfois des inondations dans les lits d'oued habituellement secs. La région est sujette à des tempêtes de poussière occasionnelles et violentes, qui peuvent réduire considérablement la visibilité.


La géographie du Moyen-Orient

Le Moyen-Orient est une zone géographique vaste et diversifiée située en Asie du sud-ouest et en Afrique du nord-est. Il s'étend sur 2 000 milles de la mer Noire au nord à la mer d'Arabie au sud et à environ 1 000 milles de la mer Méditerranée à l'ouest jusqu'aux montagnes d'Iran. Le terme &ldquoMoyen-Orient&rdquo est entré dans l'usage courant au début du vingtième siècle, mais reste vaguement défini.

Un terme parfois appliqué à une partie de cette zone est « croissant fertile », qui a été inventé par James Henry Breasted en 1914 pour désigner l'arc de zones agricoles fertiles qui ont formé la base des premières civilisations, dans ce qui est maintenant l'Irak, la Syrie, le Liban, et Israël. Les chercheurs qui étudient le passé ancien utilisent généralement le terme & ldquoNear East & rdquo pour ce domaine.

Les montagnes et les déserts divisent le Moyen-Orient en six zones qui sont à la fois géographiquement distinctes et qui ont influencé le développement et le maintien des traditions culturelles à travers une grande partie de l'histoire de la région.

Dans la première de ces zones, le Nil coule vers le nord à travers le désert du Sahara depuis Khartoum au Soudan (où se rejoignent ses deux principaux affluents), à travers l'Égypte et jusqu'à la mer Méditerranée. En tant que source d'eau, de nourriture et de sol fertile déposé lors des inondations annuelles ainsi qu'une voie de transport, c'était la base écologique de l'ancienne civilisation nubienne et égyptienne. Dans la partie sud de cette région, la vaste plaine alluviale est interrompue par six &ldquocataractes&rdquo&mdashareas dans lesquelles l'étroite vallée fluviale, le courant fort, les îles et les rapides rendent la navigation difficile. Les riches ressources minérales des déserts autour du Nil, en particulier l'or, ont historiquement joué un rôle important dans le développement économique de cette région.

À l'est de la vallée du Nil, à travers le désert oriental et la péninsule du Sinaï, se trouve la plaine côtière de la Méditerranée orientale, historiquement liée aux montagnes et aux vallées fluviales qui lui sont parallèles. Comprenant les pays modernes d'Israël, du Liban et de la Syrie occidentale, ainsi que des parties de la Jordanie et de la Turquie, cette région est parfois appelée le Levant (d'après le terme français pour &ldquorising, se référant ici au soleil levant). Situé dans la zone climatique méditerranéenne avec de riches terres agricoles et des précipitations relativement abondantes, et ayant un accès facile aux routes terrestres et maritimes, le Levant a toujours été un carrefour culturel et a été fréquemment conquis. Parmi les premières régions à développer l'agriculture (dès 11 000 ans avant notre ère), les cultures anciennes qui se sont développées dans cette région comprennent les cultures cananéennes, amorites, israélites et phéniciennes.

Le Levant est bordé au nord par les montagnes du Taurus atteignant jusqu'à 12 000 pieds d'altitude, qui séparent le Levant du plateau anatolien de la Turquie moderne. Le plateau anatolien est une zone agricole relativement isolée mais fertile, et les montagnes du Taurus sont riches en métaux et minéraux. La côte ouest de la Turquie a eu des contacts plus étroits avec les cultures de la Grèce et de la mer Égée qu'avec le reste du Moyen-Orient pendant une grande partie de son histoire. Les cultures anciennes d'Anatolie comprenaient l'empire hittite et une population de langue hourrite.

Au sud-est du Levant se trouve la péninsule arabique avec ses vastes déserts, ses oasis et ses régions côtières le long de la mer Rouge, de la mer d'Oman et du golfe Persique qui étaient plus souvent adaptées à une installation permanente. Aujourd'hui, cette zone comprend les pays de Bahreïn, du Koweït, d'Oman, du Qatar, de l'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et du Yémen. Les anciennes cultures distinctives de cette région comprennent les royaumes d'Arabie du Sud dans ce qui est maintenant le Yémen qui échangeaient de l'encens vers le Levant et les communautés d'Oman qui étaient riches en cuivre et en pierre dure. La culture arabe apparaît pour la première fois dans les archives historiques après l'introduction du chameau vers 1200 avant notre ère, qui a permis une utilisation plus étendue des zones arides de l'Arabie saoudite, et l'islam s'est d'abord développé dans les villes oasis de La Mecque et de Médine avant de s'étendre sur une grande partie du Moyen-Orient. Est par 700 CE.

À l'est du Levant et au sud des monts Taurus se trouve la zone définie par l'Euphrate et le Tigre, parfois appelée Mésopotamie (le "pays entre les fleuves"), englobant désormais l'est de la Syrie, l'Irak et une petite zone du sud-ouest de l'Iran. À bien des égards, ce que nous appelons la civilisation mésopotamienne est une série de langues et de cultures diverses liées par une écriture et une tradition écrite communes. Les langues anciennes de la région comprenaient le sumérien, l'akkadien, l'amorite, le babylonien, l'assyrien et l'araméen.

La Mésopotamie est une zone agricole particulièrement fertile avec de vastes surfaces disponibles pour la culture. Le nord de la Mésopotamie reçoit suffisamment de précipitations pour faire pousser des céréales, tandis que le sud de la Mésopotamie ne reçoit pratiquement aucune pluie, de sorte que l'agriculture y dépendait de vastes réseaux de canaux d'irrigation. À l'extrémité sud du cours Tigre-Euphrate, une série de marais a maintenu un environnement et une culture distinctifs pendant des millénaires. En dehors de l'eau et du sol fertile (et plus tard du pétrole), la Mésopotamie contient peu de ressources naturelles et dépend du commerce avec les habitants des régions montagneuses du nord et de l'est pour la pierre, le cuivre et le bois.

La Mésopotamie est bordée à l'est par les monts Zagros de l'ouest de l'Iran et de l'est de la Turquie (altitude jusqu'à 15 000 pieds), dont les vallées des hautes terres abritaient les civilisations élamite et perse ainsi que de puissantes confédérations nomades plus tard, dont les Bakhtiari. Les Zagros sont une riche source de pierre et de bois.

Le climat du Moyen-Orient s'étend des étés chauds et des hivers froids des hautes terres de la Turquie et de l'Iran, aux étés plus chauds et aux hivers frais du nord de la Mésopotamie et de la côte méditerranéenne, aux températures extrêmes du désert d'Arabie. La majeure partie, mais pas la totalité, de la région est aride.

Comme ce schéma le suggère, la géographie joue un rôle important dans la formation et le maintien des cultures. Les premières civilisations avec de grands centres de population se sont développées près de sources abondantes d'eau et de terres agricoles, plutôt que dans des zones d'autres matières premières précieuses, comme les métaux, les pierres semi-précieuses, la pierre de construction ou le bois. La géographie fournit également une base pour les attributs distinctifs des cultures régionales, comme l'importance de l'huile d'olive et du vin dans la cuisine de la région de la Méditerranée orientale (où les raisins et les olives peuvent facilement être cultivés), ou l'utilisation intensive de l'encens dans la vie quotidienne, rituel pratique et dans les échanges économiques dans les cultures du sud de l'Arabie.

Les chercheurs débattent de la mesure dans laquelle la géographie façonne la culture et la direction du changement historique. Certains voient la géographie comme un destin, tandis que d'autres voient un ensemble plus complexe d'opportunités et de contraintes changeantes que la géographie pose à travers l'histoire.

Geoff Emberling

Ancien conservateur en chef, Oriental Institute Museum de l'Université de Chicago


Les Emirats Arabes Unis se forment

Le 21 décembre 1971, les Émirats arabes unis sont formés. L'union de six petits royaumes du Golfe, auxquels s'ajouta bientôt un septième, créa un petit État avec un rôle démesuré dans l'économie mondiale.

Un certain nombre de royaumes de la côte nord de la péninsule arabique sont passés sous la protection britannique par une série de traités commençant en 1820. Soucieuse de protéger les routes commerciales et leur précieuse colonie de l'Inde, la marine britannique a protégé ce qui est devenu connu sous le nom d'États de la Trêve en échange pour leur coopération avec les intérêts britanniques. Au cours de cette période de protection britannique, la région&# x2019s de vastes réserves de pétrole ont été découvertes. Alors que les États de la Trêve et les royaumes voisins comme Bahreïn et le Qatar sont devenus d'importants fournisseurs de pétrole, l'influence de l'Empire britannique a reculé en raison d'un certain nombre de facteurs, dont le chef des deux guerres mondiales. En 1968, le gouvernement britannique a déclaré qu'il mettrait fin au protectorat, en retirant son armée et en laissant les habitants de la région à eux-mêmes.

Éclipsés par leurs voisins en termes de taille, de population et de capacités militaires, les petits royaumes de la région ont tenté de s'organiser en une seule unité politique. Les négociations se sont avérées difficiles et Bahreïn et le Qatar ont choisi de déclarer unilatéralement leur indépendance. Le traité britannique devant expirer et l'Iran et l'Arabie saoudite lorgnant sur leur territoire et leurs ressources, les royaumes d'Abou Dhabi, d'Ajman, de Fujairah, de Sharjah, de Dubaï et d'Umm al-Quwain sont devenus les Émirats arabes unis indépendants ce jour-là en 1972. Ras al-Khaimah a rejoint deux mois plus tard.


Où sont les Emirats Arabes Unis ?

Les Émirats arabes unis sont un pays du Moyen-Orient situé au nord-est de la péninsule arabique, bordant le golfe d'Oman et le golfe Persique. Il est situé dans les hémisphères nord et est de la Terre. Il est bordé par l'Arabie saoudite au sud et à l'ouest et par Oman à l'est. Le pays partage également ses frontières maritimes avec l'Iran au nord et le Qatar à l'ouest.

Pays limitrophes des Émirats arabes unis: Arabie Saoudite, Oman.

Cartes régionales: Carte de l'Asie


EAU - Langue, Culture, Coutumes et Etiquette

Pays apparemment couvert de paillettes et de glamour, les Émirats arabes unis cachent une culture profondément enracinée qui émane du désert et regarde vers les mers internationales.

N'oubliez pas qu'il ne s'agit que d'une introduction de base à la culture des Émirats arabes unis et aux personnes qu'elle ne peut pas rendre compte de la diversité au sein de la société émiratie et ne vise en aucun cas à stéréotyper tous les ressortissants des Émirats arabes unis que vous pourriez rencontrer !

Qu'allez-vous apprendre ?

Vous acquerrez une compréhension d'un certain nombre de domaines clés, notamment:

  • Langue
  • Religions et croyances
  • Culture & société
  • Etiquette sociale et coutumes
  • Protocole d'affaires et culture de travail

Acquérir une compréhension experte

Si vous travaillez avec des Émirats, assurez le succès de votre entreprise commerciale aux Émirats arabes unis en vous inscrivant à notre cours en ligne de sensibilisation à la culture des Émirats arabes unis, qui comprend des présentations, des vidéos, des quiz et des ressources. Vous pouvez regarder un aperçu ci-dessous.

Vous pouvez également acheter un rapport détaillé sur les pays des EAU, rédigé par un spécialiste du pays et décrivant des informations détaillées sur le pays et la culture.

Passer à une section ou faire défiler.

[Les hommes d'une famille se préparent pour un mariage tribal traditionnel à Ras Al Khaimah]

FAITS ET STATISTIQUES

  • Lieu : Moyen-Orient, bordant le golfe d'Oman et le golfe Persique, entre Oman et Arabie Saoudite.
  • Capitale: Abou Dhabi.
  • Drapeau: Le drapeau des Émirats arabes unis a été adopté en 1971. Ses couleurs rouge, vert, blanc et noir représentent l'unité des pays arabes.
  • Hymne national: L'hymne national des Émirats arabes unis est également connu sous le nom de Ishy Bilady (Longue vie à ma nation) Il a été adopté en 1971 lorsque les Émirats arabes unis ont été créés et composés pour la première fois par Mohammed Abdel Wahab en tant que pièce orchestrale. Ce n'est qu'en 1996 que les paroles écrites par Arif Al Sheikh Abdullah Al Hassan ont été officiellement adoptées.
  • Nationalité: Emiratis.
  • Maquillage ethnique: Émirats 11,6%, Sud-Asiatiques 59,4% (y compris Indiens 38,2%, Bangladais 9,5%, Pakistanais 9,4%, autres 2,3%), Égyptiens 10,2%, Philippins 6,1%, autres 12,8% (est. 2020)
  • Population: 9,5 millions+ (est. 2019)
  • Taux de croissance de la population: 1,2 % de variation annuelle (2019).
  • Climat: Refroidisseur du désert dans la région montagneuse orientale.
  • Fuseau horaire: Fuseau horaire du Golfe – UTC+4:00
  • Monnaie: Dirham.
  • Gouvernement: Constitution fédérale.
  • Pénétration de l'Internet: 70.0%
  • Culture d'entreprise: Classé 27e dans le Indice de complexité de la culture d'entreprise™

INTRODUCTION DE BASE

Les Émirats arabes unis ont été formés en tant que fédération indépendante le 2 décembre 1971 et comprenaient à l'origine six pays : Abu Dhabi, Dubaï, Sharjah, Ajman, Umm Al Quwain et Fujairah.

L'année suivante, Ras al-Khaymah a rejoint la fédération. Les Sheikhdoms, également connus sous le nom d'États de la Trêve, étaient autrefois un protectorat britannique de 1820 jusqu'à leur indépendance en 1971. Au XVIIIe et au début du XIXe siècle, la côte de la Trêve (sud-est du golfe Persique) était connue à l'ouest sous le nom de "Côte des pirates". ' car les navires de transport dans la région étaient fréquemment ciblés par les habitants des tribus locales. Le gouvernement britannique a riposté et a réussi à maîtriser les choses. Ces événements ont conduit à la création du « Traité général de paix » en 1820, qui a établi l'obligation de la Grande-Bretagne de maintenir la paix dans le Golfe.

Depuis la seconde moitié du 20e siècle, la découverte de pétrole a été une force motrice dans l'économie des Émirats arabes unis. La crise financière et bancaire internationale de 2008 a entraîné une grave récession économique aux Émirats arabes unis et ils ont évité de justesse d'être pris dans le soi-disant « printemps arabe » qui a ricoché autour du Moyen-Orient en 2010. En réponse à la crise, les Émirats arabes unis se sont lancés dans ambitieux programme de réformes économiques et politiques. Les régions les plus pauvres des Émirats arabes unis ont bénéficié d'investissements importants pour améliorer les infrastructures et relever le niveau d'éducation.

Les Émirats arabes unis sont membres de la coalition anti-État islamique dirigée par les États-Unis avec 61 autres États.

LANGUE AUX EAU

L'arabe est la langue officielle des Émirats arabes unis bien que l'anglais soit largement parlé et compris.

Étant donné que les Émirats arabes unis abritent une grande communauté d'expatriés, un certain nombre d'autres langues sont largement parlées, notamment : le persan, l'hindi, l'ourdou, le bengali et le chinois.

[Un couple quitte la mosquée Sheikh Zayed à Abu Dhabi]

EAU CULTURE & SOCIETY

Religion et croyances :

  • Les Émirats arabes unis sont majoritairement des musulmans sunnites et toutes les questions sociales et politiques sont régies par la charia (islamique).
  • Cependant, les Émirats arabes unis tolèrent les autres religions et accordent la liberté religieuse à la population expatriée. Ces religions comprennent principalement Hindouisme, Christianisme, le sikhisme et Bouddhisme.
  • Bien que les musulmans puissent faire du prosélytisme envers ceux d'autres confessions, il est interdit à ceux d'autres confessions de faire du prosélytisme envers les musulmans. Les musulmans ne sont pas autorisés à se convertir hors de l'islam et il y a des répercussions sur ceux qui essaient activement d'encourager les musulmans à se convertir à une autre religion. À titre d'exemple, voici des cas de personnes détenues puis expulsées des Émirats arabes unis pour avoir distribué des bibles. Bien que les bibles ne soient pas illégales en elles-mêmes, les donner aux musulmans l'est.

Célébrations majeures/Célébrations laïques :

  • 1er janvier Nouvelle année - Un jour.
  • 30 novembre – Jour de commémoration, qui honore ceux qui ont donné leur vie pour les Emirats Arabes Unis et dure un jour.
  • 2 décembre – fête nationale, qui célèbre l'union entre les six émirats d'origine en 1971 et le deuxième émirat en 1972. La célébration dure 2 jours.

Les jours suivants sont des jours fériés islamiques qui tombent à différentes dates selon le calendrier lunaire islamique (Hijir) :

  • Israa wal Miraj Nuit – Ceci est célébré le 27e jour du mois de Rajab, mois 7 dans le calendrier islamique
  • Aïd el-Fitr – Il s'agit d'une célébration de trois jours qui commence deux jours après le début du Hajj (le pèlerinage islamique à La Mecque). Le début de l'Aïd dépend de l'observation d'un nouveau croissant de lune.
  • Jour d'Arafa – Le jour d'Arafa tombe le jour nocturne de Dhu Al Hijjah, qui est le douzième et dernier mois du calendrier lunaire islamique. Il constitue le deuxième jour du pèlerinage du Hajj et précède l'Aïd Al Adha. Ce jour-là, les pèlerins se dirigent vers le mont Arafah, le site où le prophète Mahomet a prononcé son dernier stérmon.
  • Aïd al-Adha – C'est le dernier jour des célébrations de trois jours décrites ci-dessus.
  • Hijri (calendrier islamique) Jour de l'An - Cela fait référence au début du calendrier lunaire islamique qui a été initié lorsque le prophète Mahomet a migré à Médine en 622 après JC. L'année 2017 correspond à la date islamique de AH 1438 - 1439. La désignation 'AH' se traduit par 'Après Hijra'
  • Mawlid - L'anniversaire du prophète Mahomet qui dure un jour et est observé à Rabi al'Awwal, le troisième mois du calendrier islamique.

La famille:

  • La famille est la clé de la société des Émirats arabes unis et est basée sur les valeurs de longue date de la parenté tribale émirienne.
  • Les enfants sont très prisés et les familles sont très unies, préférant résider dans le même quartier.
  • En février 2010, le Premier ministre Cheikh Mohammed bin Rashid a présenté la « Charte nationale des Émirats arabes unis 2021 », qui vise à renforcer les relations familiales et à préserver les principes traditionnels du mariage.
  • L'introduction de la charte indique que « Nous visons à être parmi les meilleurs pays du monde et cela ne peut être réalisé qu'en renforçant les familles, qui forment le noyau de la société ». La Charte souligne l'importance de la communication entre les générations familiales et du respect des aînés. Dans le cadre de la campagne, un « Engagement familial » a été mis en place pour demander aux Emiratis de signer un formulaire en ligne honorant les traditions familiales.
  • Les familles nombreuses sont encouragées et il n'est pas rare que les couples aient six enfants ou plus.
  • Traditionnellement, les mariages sont arrangés par les parents et il est mal vu pour un émirati de se marier en dehors de son groupe de parenté tribal.
  • Le divorce aux Émirats arabes unis est de plus en plus courant et est soumis à la charia avec des problèmes complexes autour de la garde des enfants. La garde partagée n'est pas reconnue aux EAU.

Stratification sociale:

  • La classe sociale est clairement définie aux EAU. La première distinction est le fossé entre les ressortissants émiratis et la population immigrée connue sous le nom de « revenus ».
  • Les familles de cheikhs au pouvoir occupent les postes les plus élevés dans la société à la fois politiquement et socialement. Ils ont une richesse et un pouvoir énormes.
  • Les classes marchandes sont la couche suivante des couches sociales. Historiquement, les marchands travaillaient au sein de l'industrie perlière (aujourd'hui obsolète). Ils ont maintenant des relations considérables dans le commerce international.
  • Vient ensuite le nouveau groupe de professionnels de la classe moyenne ayant atteint des niveaux d'éducation plus élevés dans l'économie en plein essor suite à la formation de la Fédération des États émiratis.
  • À la base du système de classes se trouvent les groupes de la tranche de revenu inférieure, à savoir : les anciens plongeurs de perles, les agriculteurs et les colons bédouins.
  • Il existe un système de classe sociale parmi les groupes d'immigrants qui commence par la couche supérieure des cadres, des technocrates et des entrepreneurs internationaux. Le groupe suivant comprend les enseignants, les techniciens, le personnel de vente et le personnel infirmier. Au bas de l'échelle se trouvent les travailleurs des services semi-qualifiés et non qualifiés à bas salaire, qui sont en grande partie originaires d'Asie.

Rôles de genre :

  • Bien que traditionnellement, la culture émiratie repose sur une société patriarcale, les Émirats arabes unis soutiennent l'égalité des sexes, garantissant l'égalité des droits pour les deux sexes. Les femmes se voient accorder le même statut juridique, l'accès à l'éducation et à l'emploi, la revendication de titres et le droit d'hériter de la propriété. Selon le Forum économique mondial 2016, les Émirats arabes unis sont un pays leader dans la région pour l'égalité.
  • Les femmes jouent désormais un rôle beaucoup plus important dans la population active. Cela comprend les établissements auparavant dominés par les hommes tels que l'armée, les entreprises et le gouvernement.
  • Jusqu'à récemment, tous les établissements d'enseignement étaient strictement séparés, mais la mixité est progressivement introduite. Plus de 70 % des femmes optent pour des études supérieures et beaucoup choisissent d'étudier les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques.
  • Malgré l'adhésion visible à l'égalité des sexes de la part du gouvernement, il subsiste cependant une certaine disparité. Les femmes mariées ne peuvent pas prendre un emploi rémunéré sans le consentement de leur mari et sont tenues par la loi d'obéir à son mari. À ce jour, bien que des pressions considérables aient été exercées par diverses organisations de femmes, il n'existe toujours pas de loi cohérente concernant la violence domestique à l'égard des femmes.

Socialisation:

  • Les enfants sont très prisés et nourris aux Émirats arabes unis.
  • Ils sont élevés dans le respect et l'obéissance à leurs aînés et ont tendance à grandir dans une grande communauté familiale élargie.
  • Le système éducatif des Émirats arabes unis est relativement jeune car ce n'est qu'à la création de la Fédération qu'il est devenu obligatoire.
  • L'école primaire commence à l'âge de six ans et l'âge de fin d'études a récemment été porté à dix-huit ans. Les crèches sont largement disponibles.
  • La cuisine des Émirats arabes unis émane d'une riche histoire de civilisations changeantes. Étant donné qu'une grande partie des Émirats se trouve sur la côte du golfe Persique, le poisson et les fruits de mer constituent un pilier du régime alimentaire des Émirats arabes unis.
  • Les musulmans ne mangent pas de porc mais toutes les autres viandes sont utilisées dans la cuisine avec une préférence pour l'agneau, la chèvre et le poulet.
  • Une spécialité nationale est le chameau farci qui est une ancienne recette bédouine modifiée au fil des ans. Il consiste à farcir l'intérieur de l'animal avec des moutons, des chèvres et des poulets, puis, traditionnellement, à cuire lentement sur une fosse de charbon de bois brûlant jusqu'à 24 heures.
  • L'un des aliments les plus consommés est Sharwarma qui est de la viande rôtie à la broche ou des viandes mélangées servies avec une variété d'ingrédients tels que du taboulé, du tahini, du houmous, des cornichons, du concombre ou de la tomate. Il peut être servi dans une assiette ou dans un pain Taboon (pain plat).
  • La cuisine est enrichie d'épices et d'ingrédients variés, notamment : clous de girofle, safran, cannelle, cardamome et muscade ou amandes, pignons, dattes et raisins secs. Kabsa est une recette populaire qui comprend un certain nombre de plats de riz avec des viandes et des légumes contenant diverses épices et ingrédients.
  • Lièvres est un plat bien-aimé qui est souvent servi pendant le Ramadan et les fêtes de l'Aïd. La recette comprend du blé concassé et de la viande cuite lentement et ayant la consistance d'une bouillie.
  • Maqluba est un autre plat préféré qui incorpore de la viande, du riz et des légumes qui sont cuits dans une casserole et retournés après la cuisson de sorte que la couche inférieure apparaisse maintenant au sommet. Il est servi avec une simple salade et du yaourt ou une autre sauce comme le tahini.

Économie:

  • Les Émirats arabes unis ont un produit intérieur brut de 348,7 milliards USD (Banque mondiale 2016)
  • Taux de croissance du PIB : 3,0 % de variation annuelle (Banque mondiale 2016)
  • Revenu national brut : 675,3 milliards de dollars PPA (Banque mondiale 2016)
  • Les Émirats arabes unis sont la deuxième économie du monde arabe

Arts, sciences humaines et culture populaire :

  • Les Émirats arabes unis ont une longue histoire culturelle remontant à l'Antiquité, tirée de nombreuses civilisations en mutation. Des tribus bédouines, qui ont voyagé à travers les déserts, aux siècles de cueilleurs de perles le long du golfe Persique.
  • Aujourd'hui, les Émirats arabes unis sont fiers de leur passé culturel tout en soutenant et en encourageant les arts, la littérature et le théâtre contemporains. Dubaï regorge de galeries d'art, de musées et de théâtres offrant un aperçu du passé et de l'avenir des arts.
  • En 1998, la ville de Sharjah a été élue capitale culturelle du monde arabe et abrite un musée enregistrant l'histoire locale dans le fort de Sharjah qui était autrefois la résidence de la famille régnante.
  • La ville oasis d'Al Ain connue sous le nom de « Ville-jardin » avec ses sources naturelles et ses palmeraies est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.
  • Le musée national d'Al Ain expose des découvertes archéologiques de toute la ville, notamment des vestiges de l'âge de pierre et de l'âge du bronze.
  • La littérature contemporaine, la poésie et les arts du spectacle prennent leur place dans la popularité en particulier celle de la « poésie parlée » qui a ses racines dans la tradition historique.
  • La poésie nabati, connue depuis longtemps sous le nom de «poésie du peuple», fait toujours partie intégrante de la littérature moderne et a enregistré au fil des siècles la vie et les habitudes de civilisations en mutation.

[Déguster un déjeuner kabsa - poulet, riz et salade - un aliment de base dans les pays arabes du Golfe comme les Émirats arabes unis. Manger avec les mains est encore très courant.]


Monuments et attractions des Émirats arabes unis

Parmi les monuments les plus populaires des Émirats Arabes Unis figurent :

  • Burj Khalifa, le plus haut gratte-ciel de Dubaï, est le plus haut bâtiment du monde et il y a aussi les majestueuses Emirates Towers.

Burj Khalifa la nuit

Burj-al-Arab
  • Palm Jumeirah, l'île aux palmiers avec des complexes de luxe qui repèrent un parc Aquaventure et de nombreux lieux de divertissement familial.
  • La crique de Dubaï est mieux explorée lors d'une croisière en boutre ou sur un bateau traditionnel unesoutien-gorge, le taxi de banlieue traditionnel.

Traversée de la crique de Dubaï - image de Shashank Agarwal
  • Des souks traditionnels où vous pouvez acheter des souvenirs, des épices et des bijoux et n'oubliez pas de marchander !
  • Les zones de conservation du désert offriront de fantastiques aventures de safari dans le désert avec des promenades à dos de chameau et un safari sur le sable en 4x4. Ou peut-être regarder une course de chameaux populaire ?
  • Le fort d'Al Jahili à Al Ain/Abu Dhabi est un site idéal pour en apprendre davantage sur la culture et l'histoire de la colonie dans une oasis du désert.

Fort d'Al Jahili à Al Ain

Vie politique

Gouvernement. Les Émirats arabes unis ont un gouvernement fédéral composé de plusieurs organes : le président et son adjoint, le Conseil suprême, le cabinet, le Conseil national fédéral et un pouvoir judiciaire indépendant avec une cour suprême fédérale. Le Conseil suprême a à la fois des pouvoirs législatifs et exécutifs et comprend les dirigeants des sept émirats. Le cabinet se compose de ministres issus principalement des familles dirigeantes des émirats.

Dirigeants et responsables politiques. Le fait que le système tribal traditionnel de gouvernement de chaque émirat reposait sur des principes politiques similaires a facilité la création des Émirats arabes unis. La règle familiale dynastique héréditaire fonctionne toujours dans chaque émirat en tant que système de gouvernement local sous l'égide du système fédéral. Les membres des familles régnantes occupent les postes les plus importants dans leurs administrations politiques. Alors que le système politique continue de conserver certaines de ses valeurs traditionnelles aux niveaux formel et informel, il a été en mesure de suivre le rythme des changements économiques et sociaux. Les cheikhs sont très appréciés pour jouer le double rôle de modernisateurs et de gardiens du patrimoine culturel. Ils ont encore la tradition majlis où les citoyens ont accès à leurs dirigeants.


Histoire de Dubaï

L'histoire et la culture de Dubaï sont profondément enracinées dans les traditions islamiques qui façonnent le mode de vie d'un ressortissant des Émirats arabes unis. Il est important de noter que lorsque les touristes visitent Dubaï, ils doivent respecter la culture et se comporter en conséquence, car les groupes minoritaires des Emiratis sont très protecteurs de leur culture et de leurs traditions islamiques.

Dubaï est connue pour être la capitale du divertissement du Moyen-Orient, qui attire de nombreux fêtards du monde entier, en particulier ceux qui sont assez riches pour faire des folies dans les endroits les plus chers de la ville. Alors que Dubaï a cultivé cette image pour ses touristes, il décourage toujours ses ressortissants islamiques de se livrer à de nombreux services de divertissement proposés. Par conséquent, ces services sont souvent situés dans les zones les plus touristiques plutôt que dans les zones résidentielles.

L'alcool n'est pas interdit à Dubaï, tant qu'il est confiné dans les zones désignées des hôtels, bars ou discothèques. Les résidents sont libres de boire chez eux tant qu'ils ont un permis d'alcool délivré par la municipalité. Il est interdit de boire dans la rue ou dans d'autres lieux publics. Le porc est également disponible pour la consommation des visiteurs et des expatriés.

Il est conseillé aux visiteurs et aux expatriés de ne pas afficher leurs habitudes culturelles occidentales dans les rues, où ils peuvent être vus par des ressortissants conservateurs qui pourraient trouver cela offensant.

Cela dit, cela ne signifie pas que les habitants sont contre les étrangers qui visitent Dubaï, c'est juste une courtoisie commune de respecter vos hôtes. Les Emiratis sont traditionnellement connus pour leur hospitalité chaleureuse et ils sont très généreux lorsqu'ils offrent des rafraîchissements aux invités. Rappelez-vous, à Rome, faites comme les Romains.

Les Emiratis ont tendance à s'habiller de leurs vêtements traditionnels influencés par leur croyance islamique. La plupart des hommes préfèrent la traditionnelle dishdasha ou khandura (une longue robe chemise blanche), avec le ghutra (une coiffe blanche) et l'agal (une corde utilisée pour maintenir le ghutra en place). Les femmes émiraties ont tendance à porter une abaya (une longue cape noire), qui se porte par-dessus des vêtements conservateurs, avec une sheyla ou un hijab (un foulard utilisé pour envelopper le visage et la tête).

Il est conseillé aux expatriés et aux visiteurs de porter un pantalon approprié ou une robe pour se couvrir sous le genou, lors de la circulation dans la ville, en particulier sur les sites historiques. Cependant, ils peuvent porter ce qu'ils souhaitent lorsqu'ils sont dans un hôtel, un bar ou un club et les maillots de bain sont tolérés au bord de la piscine ou à la plage.

Normalement, la photographie touristique est acceptable et attendue avec toute la beauté que Dubaï a à offrir. Les photographies de bâtiments gouvernementaux, d'installations militaires, de ports et d'aéroports ne doivent pas être prises. Comme partout, il est poli de demander la permission avant de photographier des gens, en particulier une femme émiratie.

Religion

Dubaï, comme le reste des Émirats arabes unis, est un émirat islamique et une fois dans la ville, vous êtes entouré de nombreuses mosquées et l'appel à la prière sera entendu fréquemment. La période la plus religieuse de l'année à Dubaï est le mois sacré du Ramadan, qui dure environ 30 jours. C'est à ce moment que les musulmans jeûnent pendant les heures de clarté pour remplir leurs devoirs envers le quatrième pilier de l'Islam. Les touristes doivent savoir que pendant cette période, il est interdit de manger, de boire et de fumer en public pendant la journée, bien que certains restaurants occultent leurs fenêtres pour permettre aux gens de consommer de la nourriture et des boissons en privé. Les bars ne serviront pas d'alcool avant 19h00 et les discothèques sont fermées car aucune musique forte n'est autorisée.

Cependant, les Émirats arabes unis sont tolérants et accueillants envers les étrangers qui ne pratiquent pas l'islam. Le gouvernement suit une politique de tolérance envers les non-musulmans et les polythéistes et, dans la pratique, interfère très peu avec leurs activités religieuses. L'énorme population arabe de Dubaï comprend de nombreux pays du Moyen-Orient qui suivent la foi chrétienne et des expatriés non musulmans. Ils sont autorisés à pratiquer librement leur propre religion tant qu'ils ne diffusent pas publiquement de littérature. In fact, Dubai has other religious places of worship, such as churches, gurdwaras and temples. The Meena Bazaar area of the city has both a Shiva and Krishna temple. Both are believed to be sanctioned by the late ruler of Dubai, Sheikh Rashid Bin Saeed Al Maktoum. There is an electric crematorium run by a group of Indian expatriates. Furthermore, in early 2001, the ground was broken for the construction of several additional churches on a parcel of land in Jebel Ali donated by the government of Dubai for four Protestant congregations and a Catholic congregation. Construction of the first Greek Orthodox Church in Dubai (to be called St. Mary's) was completed in November 2009 with the help of General Sheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, Dubai Crown Prince and UAE Defence Minister, who donated a plot of land in Jebel Ali.

Langue

The official language of the country is Arabic, however most people in and out of the workplace communicate in English. There are so many different nationalities in Dubai and therefore English finds common ground with most people. The majority of road, shop signs, and restaurant menus etc. are in both English and Arabic.

Historical Timeline leading to the rise of Dubai

1830: The small fishing settlement of Dubai is taken over by a segment of the Bani Yas tribe from the Liwa Oasis, led by the Maktoum family who still, interestingly, rule the emirate today.

1892: Foreign traders are drawn into Dubai due to the declaration that they will be exempt from tax, the population doubles and the pearling industry is now booming.

1930-1940: The recession hits Dubai’s pearl industry which falls into decline leading to social pressures and feuds between the royals.

1958: Sheikh Rashid officially becomes the ruler of Dubai after his father’s death.

1959: The Emir of Kuwait lends Sheik Rahid millions of dollars to renovate the Creek so it can accommodate large ships in order to develop Dubai’s reputation as being a major trading hub.

1966: Dubai discovers its own oil, attracting traders to settle in Dubai which in turn enhances economic growth.

1968: Dubai begins exporting crude oil and petro-dollars rush in.

1973: The Dirham becomes the offical unit of currency in Dubai.

1980: Dubai’s annual oil income decreases to US$3.

1985: The Emirates airline is established and Dubai plans its reinvention as a tourist destination.

1990: Sheik Maktoum takes over as the ruler of Dubai, due to his father, Sheik Rashid, passing away during the first Gulf War.

1996: The Dubai shopping festival and the Dubai World Cup are launched and happen to become very popular annual events.

1999: One of the tallest hotels in the world, the Burj Al Arab opens, enhancing Dubai’s reputation further as a tourist destination.

2003: Dubai is recognised by The International Monetary Fund and the World Bank, as a financial hub. Also, at this time the property market in Dubai suddenly grows due to the introduction of freehold properties.

2006: Sheik Mohammed becomes the Prime Minister and Vice President of the UAE, as well as the ruler of Dubai. He updates the Liberal policies of his Maktoum forefathers and develops Dubai further, raising the city’s business profile.

2007: Sheikh Mohammed announces the Dubai Strategic Plan 2015 as well as the inauguration of Dubai Studio City takes place. Dubai World Cup prize money was raised to $10 million and Dubai International City is built.

2008: New Maktoum Bridge opened along with Dubai Sports City and Dubai International Terminal 3. The Atlantis, The Palm hotel & resort is launched.

2009: Dubai Mall, the world's largest shopping mall is inaugurated along and Red Line (Dubai Metro) begins operations. Also Dubai International Cricket Stadium opens.

2010: Burj Khalifa, the world's tallest skyscraper opens and Al Maktoum International Airport starts operating.

2011: Dubai Metro begins operating Green Line as well as Palm Deira station.

2012: Princess Tower and JW Marriott Marquis Dubai are built as Dubai bids for World Expo 2020.

2013: Dubai wins bid for World Expo 2020 and Sheikh Mohammed announces the Dubai Water Canal.

2014: Mall of the World, the world's largest mall and indoor theme park announced and Opera Grand, the first high-rise in the Dubai Opera House District opens.


Plans de cours

By Leah Fabel, Washington, DC

Sujets

Estimated Time

Two or three 45-minute class periods

Grade Level

Objectif

  1. Find the Middle East and North Africa on a map of the world, and know the location of the countries and capitals within the Middle East and North Africa.
  2. Understand and give examples of the diversity in the region, distinguishing from prevailing stereotypes.
  3. Understand and analyze the geographic history of the region, from its ancient empires to its 20th century colonial powers.
  4. Apply geographic knowledge to a 1941 newspaper article about the political future of the region.
  5. Evaluate the arguments made in the article, and the cultural perspective of the writer.
  6. Embark upon further study of the region, whether the unit concerns history or current affairs.

Aperçu

This lesson plan gives students an overview of the region’s geographical past, while exposing students to the complexity and diversity of the region. It also ensures a basic geographical starting point for any unit plan about the region, or for any mini-unit delving into Middle Eastern current affairs.

Fond

Throughout history, the geography of the Middle East has been at the heart of many of its most critical political and cultural moments. An understanding of not only its present-day geography, but also its historical geography, is essential for any student eager to understand what’s going on in the region, and why.

Procédure

JOUR 1
  1. Hand out unlabeled maps of the Middle East and North Africa to each student. (Maps can be found at National Geographic — there is a specific one for the Middle East Region, but a map of Africa needs to suffice for North Africa.)
  2. (5 min) Working with a neighbor and a sheet of scratch paper, have students brainstorm a list of as many Middle Eastern and North African countries and capital cities as they can think of. Ask who was able to come up with 10/20/30 responses. Gauge to what extent students actually have a geographic knowledge of the region.
  3. Come back together as a class for a short discussion before labeling the maps together.
Discussion questions:
  1. What is the Middle East? Where did the term come from? (Is it in the “middle” of anywhere?)
  2. Is it a defined land mass, or can it have different definitions?
  3. If we don’t mean an defined set of countries, what do we mean by Middle East?
  4. As a class, come up with a list of qualities generally assumed to be similar about Middle Eastern countries. As students do this, point out anomalies. They might say “Muslim,” for example. That’s generally true, but point out that several Middle Eastern countries (e.g. Egypt, Lebanon, Jordan and Syria) have sizable Christian populations, and that more than 80 percent of Israeli citizens are Jewish. If they say “Arabic,” point out that Moroccan Arabic is almost unintelligible to an Arabic speaker in Jordan or Syria, for example. In Iran, the majority speaks Farsi (also called Persian).
  5. Using an overhead or a projection screen, label the countries and capitals/major cities of the Middle East and North Africa: Turkey (Istanbul, Ankara), Syria (Damascus), Iraq (Baghdad), Iran (Tehran), Jordan (Amman), Israel/Palestine (Jerusalem, Tel Aviv), Lebanon (Beirut), Saudi Arabia (Riyadh, Mecca), Kuwait (Kuwait City), Bahrain (Manama), Qatar (Doha), UAE (Abu Dhabi), Oman (Muscat), Yemen (Sanaa), Algeria (Algiers), Libya (Tripoli), Morocco (Rabat), Tunisia (Tunis), Egypt (Cairo), as well as major bodies of water (students may find this is more neatly done on a new map altogether): Mediterranean Sea, Black Sea, Red Sea, Suez Canal, Persian Gulf, Strait of Hormuz, Gulf of Oman, Arabian Sea, Gulf of Aden, Bab el Mandeb (Teacher’s note: Strait of Hormuz and Bab el Mandeb are especially important if you’re going to do a lesson on oil production/transportation.)
  6. Working with a partner and using in-class resources such as the Internet or almanacs, list on a graphic organizer each country’s predominant religion and % who identify with it predominant language and % who identify with it form of government, current leader, and his/her years in power. (Teacher’s note: If you do not have access to the Internet, make copies of almanac pages for each country — or for the countries on which you want students to focus. Scatter the pages around the room, and have students move from station to station gathering the info from each page.)
Devoirs

The boundaries of the modern Middle East largely are a 20th century, post-WWI creation. To understand the modern dynamic of the region, however, it’s important to be aware of the boundaries and the leaders that existed for centuries before.

In a summary paragraph of 10 sentences or less (rubric below), summarize the time period, geographic reach and defining political and cultural traits of of one of the following: (Or, assign students one of the following, so as to make sure at least one person does each empire or caliphate.)

  • L'empire Ottoman
  • The Byzantine Empire
  • The Abbasid Caliphate
  • The Fatimid Caliphate
  • The Umayyad Caliphate

(Differentiation for special needs students: Depending on the skill level of your students, assign this as a completely independent research project, or give them a reading such as a Wikipedia page or a section from a textbook that contains the information requested. As a modification for students with disabilities, highlight for them key passages of the reading.)

10-point rubric:

2 pts: Paragraph includes the time period that this empire or caliphate was in power.

3 pts: Paragraph includes the capital of the empire/caliphate, as well as its reach at the peak of its power.

2 pts: Paragraph includes the dominant religion of this empire or caliphate. Student should distinguish whether the Muslim rulers are Sunni or Shiite.

3 pts: Paragraph includes one of the most important historical legacies of this empire or caliphate (e.g. brought Islam to North Africa), and at least two cultural or political details of the empire or caliphate.

DAY 2:
  1. For each empire/caliphate, call on one student to share his/her summary. Students should take notes or use a graphic organizer to record information about each empire/caliphate.
  1. Discussion: What does this information tell you about the region’s history with democratic rule? What about its history as individual countries? In the absence of a strong sense of nationality, to what do you think people felt loyal? (Tribe? Religion? Town? Employer? Family?)
  1. Explain to students that you will now focus on post-WWI Middle East. After the fall of the Ottoman Empire, European colonial powers became a greater influence. Using Plansand colored pencils, have students shade countries based on their colonial power (or, in some cases, their relative independence in the 20th cent.)
  • Turkey: independent (following fall of Ottoman Empire)
  • Syria: France
  • Iraq: Great Britain
  • Iran: independent
  • Jordan: Great Britain
  • Israel: independent (gained statehood in 1948)
  • Palestine: Great Britain
  • Lebanon: France
  • Saudi Arabia: independent
  • Kuwait: Great Britain
  • Bahrain: independent (with some British oversight)
  • Qatar: independent (with some British oversight)
  • United Arab Emirates: independent (with some British oversight)
  • Oman independent (with some British oversight)
  • Yemen: independent (with some British oversight)
  • Algeria: France
  • Libya: Italy
  • Morocco: France
  • Tunisia: France
  • Egypt: Britain
Devoirs

Have students read “Moslem Federation,” Washington Post, May 1941. Working in pairs or groups, have students start on homework questions.

Differentiation for special needs students

Highlight for students the key passages in the article. For students who struggle with comprehension skills, answer question number two for them. Also, if necessary, delete question number five.

Activités d'extension

Students can research a country currently facing political turmoil and write a piece in the tone of “Moslem Federation” offering modern day guidance concerning U.S. foreign policy.

Further learning:

Depending on how teachers choose to focus their unit plans, the following video clips are excellent examples of recent protests and democracy movements in the Middle East. Each would require a briefing for students about the modern history of the country. In Libya, for example, students would need to know that following Italian colonial rule, Libya was led by King Idris (1951-1969). Qaddafi took power from Idris in a 1969 coup, and has been in power ever since.


Deira Creek Source During the nineteenth and twentieth century, apart from the trade, there was another industry that was thriving, the Pearling industry. With pearls being exported to India and several other South-Asian countries, it served as a major source of finance and employment. With the rise of artificial pearls manufactured in Japan, the Pearling industry saw a rapid decline. However, one can still experience the art of Pearl-diving in Yas Waterworld. The Deira Creek was a commercial centre in the earlier times it still bustles with commercial activities. Taking a Dhow Cruise down the creek gives you a very calm and serene feel during the night, quite the opposite of how the primary functions during the day.

1. Abu Dhabi

The capital emirate, Abu Dhabi, is filled with archaeological evidence that proves the existence of early civilisations. The nation's second-largest peak and a well-known tourist spot Jebel Hafeet is declared as a 'heritage site' by UNESCO, because of its archaeological importance. More than 500 ancient tombs are found the most important in the-the foothills of Jabal Hafeet, indicating the period of Bronze Age. Zayed National Museum in Abu Dhabi too talks about the heritage and culture of the Emirates and digs deep into the life and story of Sheikh Zayed, the founder of the nation.

2. Dubai

Al Fahidi District, Dubai (Source) In the history of UAE, Tte Al-Fahidi Fort in Dubai was created in 1787 to defend the Dubai Creek from getting invaded, because of significant commercial activities that took place here. Now the Dubai museum is housed within. In the earlier times, it served as a residence for the ruling family it served as a prison, and as a garrison. The museum now has a collection of old maps, weaponry, musical instruments, artefacts and various other articles that highlight the traditional lifestyle of an emirate. Al Qusais, which is now a very populous residential area once was a vast graveyard, from where 3000-4000 years old graves were dug. The Bastakia Quarter is ideal for one who wishes to be acquainted with the authentic Arabian architecture. This neighbourhood was a settlement for the Persian merchants who came to do business after their trade tax was exempted. Once here, one can witness the traditional Wind Towers, narrow lanes, coral and limestone buildings.

3. Sharjah

Al Qasba, Sharjah (Source) Formerly known for being the wealthiest town in the region, it is currently the cultural capital of the UAE. It was one of the important pearl fishing ports in the region. The Portuguese empire, in the 16th century, captured Kalba, an exclave of Sharjah with a reserve and mangrove swamp and Khorfakkan, a town situated near the Khorfakkan bay against the backdrop of the Hajar Mountains.

4. Fujairah

5. Umm al-Quwain

6. Ras al-Khaimah

Al Hajar Mountains, RAK (Source)
It was the last emirate to join the U.A.E in 1972. The emirate was formerly known as Julfar and was founded by Armenians. The city before was the capital of Sharjah and holds important historical importance. Sheba's Palace is a restored archaeological site along with the largest Umm an-Nar tombs which are considered as the largest in the entire Arabian Peninsula. The coastal areas of the emirate later were called'The Pirate Coast' because of infamous maritime piracy. The Battle of Ras al Khaimah of 1809, destroyed the 16th century built Dhayah Fort. The remains of the tower destroyed can still be found at the site.

7. Ajman

Ajman Source The smallest emirate in the nation boasts an excellent coastal history and Islamic heritage. The Al Nuaim tribe settled here permanently here, which forms the foundation of the human settlement in recent history. The main types of occupation were pearling and fishing. Ajman was the region's biggest Boat Building Centre.